Un Journal


Idéologie vs pragmatisme by Alexis Monville
12 novembre 2007, 23:03
Filed under: opinion, Politique | Mots-clefs: ,

Ce match doit vous être familier également. J’ai l’impression de voir ces termes en opposition dans de nombreuses conversations, conférences, table rondes, débats…

Si on se réfère aux définitions, ce n’est pas si facile de les opposer :

  • idéologie : Le terme idéologie (étymologiquement : la science des idées) désigne un ensemble plus ou moins systématisé d’idées, d’opinions, de croyances, constituant une doctrine, qui influence le comportement individuel ou collectif.
  • pragmatisme : Le pragmatisme est plus une attitude philosophique qu’un ensemble de dogmes. « Pragmatisme », vient du grec pragmata, action, ce qui atteste du souci d’être proche du concret, du particulier, de l’action et opposé aux idées abstraites et vagues de l’intellectualisme.

Le point qui m’intrigue dans cette opposition récurrente, ce pragmatisme revendiqué de façon quasi systématique, c’est qu’il me semble souvent n’être que l’expression d’une autre idéologie.

Le 6 novembre, j’assistais aux Rencontres économiques sur le thème de l’économie criminelle. Les interventions se sont concentrées sur la corruption et les moyens d’y remédier, comme la transparence (que l’on ferait d’ailleurs bien d’appliquer en rendant public les rapports de présentation comparant les offres reçues suite à un appel d’offres)… Le représentant de l’Union des Fabricants,  Marc Antoine JAMET (Secrétaire général du groupe Louis Vuitton) a choisi d’axer son intervention sur la contrefaçon, en insistant sur les aspects les plus repoussoirs : travail des enfants, financement du terrorisme, atteinte à la santé publique (faux médicament), à la sécurité (fausses plaquettes de freins)… et après avoir pris le soin de préciser que le plus gros représentant de l’association était Microsoft, a suivi un couplet sur le téléchargement de logiciels, de contenus culturels… réclamant au nom de la protection de l’innovation les sanctions les plus sévères dés la première infraction. C’était la première personne de cette journée à se targuer de pragmatisme et se félicitant de la fin de « l’idéologie »… Les positions défendues ne relèvent-elles pas simplement d’une autre idéologie ?

Toujours le 6 novembre, mais l’après-midi cette fois, j’assistais aux rencontres annuelles du droit de l’Internet. Au cours des quatre tables-rondes qui se sont succédées (Protection de données personnelles : Prévention ou sanction ?, Commerce électronique : Nouvelles libertés et vieilles contraintes, Propriété intellectuelle : Contrefaçon – Répression ou tolérance ?, Responsabilité : Opérateurs tous responsables ? Utilisateurs irresponsables ? ) Pratiquement tous les intervenants se sont félicités d’un retour au pragmatisme (à la raison ?) et de la fin de l’idéologie, comme si les débats sur la propriété intellectuelle n’existaient pas ou plus. Comme si les débats opposants Hugo et Lamartine, opposant utilité sociale de la création et droit naturel, n’avaient pas existé ou n’avaient plus court (le livre de Florent Latrive, « Du Bon usage de la piraterie » est à ce sujet particulièrement éclairant).

Cessons donc de nous soumettre à l’idéologie et soyons pragmatique… ou le contraire… en lisant bien les petits caractères du contrat…

Publicités

Laisser un commentaire so far
Laisser un commentaire



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s



%d blogueurs aiment cette page :